AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jak and Daxter : The Precursor Legacy

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryusaki
Admin
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 16/10/2011
Age : 27

MessageSujet: Jak and Daxter : The Precursor Legacy   Dim 11 Déc - 11:51

Bonjour à tous ! Pour fêter les dix ans du héros blond et de son copain Daxter, je réalise un test du jeu Jak and Daxter : The Précursor Legacy. Comme promis sur Facebook dernièrement, mais mon emploi du temps est un peu serré depuis deux semaines, et ce jusqu'à dimanche prochain.
Enfin Bref !


Nom : Jak and Daxter : The Precursor Legacy
Sortie Européene : 7 décembre 2001
Plateforme : Playsation 2
Développeur : Naughty Dog
Producteur : Sony


Naughty Dog perdant la licence Crash Bandicoot, car le concept s'épuisait, décide en 2001 de sortir un nouveau héros reprenant le concept même de Crash Bandicoot. Donc A la place d'un bandicoot orange suivit par un masque tribal, nos deux héros seront un jeune héros a la chevelure blonde et son meilleur ami. Le jeu commence et nos deux héros se dirigent vers une île dangereuse, ne prenant pas en compte les mises en garde du sage vert de leur village. Très vite, les choses tourneront mal, et Daxter, le meilleur ami du héros, tombera dans un bassin d'éco noire, ce qui le transformera en beloutre (mixe entre une belette et une loutre). L'objectif de nos deux compères sera donc de rendre sa forme humaine à Daxter.

Très rapidement, on se rend compte que la réalisation tiens debout. Les animations sont très fluides, la mise en scène est très bonne, les doublages français réussis et l'humour est présent. Après cette cinématique d'introduction qui vous plongera instantanément dans l'univers du jeu, vous vous retrouvez dans le didacticiel du jeu. Vous apprenez tout un tas de choses sur le monde de Jak and Daxter. En effet, il existait autrefois une civilisation appelé les précurseurs. Aujourd'hui disparue, cette civilisation à laisser un héritage au peuple contemporain, la technologie précurseur. Les habitants se servent d'orbes précurseurs comme monnaie et de piles d'énergie précurseurs comme source d'alimentation. Il se trouvent également d'autres sources d'énergies, l'éco, qui pourra être de différents couleurs et vous conférer différents pouvoir. L'éco verte par exemple, vous rendra de la vie, la bleue vous rendra invulnérable temporairement ou encore la noire, vous blessera tout simplement.

Il ne faut pas se mentir, tout au long du jeu, vous n'aurez qu'un seul objectif, obtenir toujours plus de piles d'énergie pour avancer. Mais vous les trouverez par des phases de jeux variées et amusantes. Il faudra parfois simplement les ramasser sur votre chemin, ou libérer des "méchamouches" disséminées dans chaque niveau, ou encore battre le boss d'un donjon. Il existe différentes phases de jeux, la principale, ou vous êtes à pieds et frappez les ennemis par des coups de poings ou en tournant sur vous même (rappelant très fortement le mode de combat de Crash). Vous pourrez ensuite piloter un zoomer (sorte de moto volante) ou encore monter sur un flut-flut (genre de gros oiseau bleu).


Un gros point positif sur la réalisation des personnages, puisque chaque personnage rencontré dans le jeu possède un skin unique, qui va de paire avec sa personnalité. Les monstres quant-à eux sont variés, tous originaux et parfois vraiment tenace. Il vous arrivera de mourir plusieurs fois entre deux plateformes tant la difficulté peut être importante, après tout Naughty Dog nous a habitué à des jeux dont la difficulté a repoussée plus d'un joueur.

En bref, Jak And Daxter, 10 ans après, n'a pas pris une ride. Même si un remake HD de la saga est en préparation, on pourrait très bien se contenter de la version PS2 , aujourd'hui disponible pour une dizaine d'euros en occasion dans vos revendeurs de jeux vidéo.


Scenario : 14/20 :Bien que les rebondissement dans l'aventure soient peu nombreux, il vous arrive suffisamment d'embuches pour vous barrer la route, sans pour autant lasser le joueur. De plus l'univers étant intégralement imaginé, il y a un très gros effort de la part des développeurs sur ce point.

Maniabilité : 18/20 : Très intuitif dans la maniabilité, il arrive rarement de mourir à cause d'un problème de contrôle de camera. De plus, il existe de nombreuses phases de jeu (réorientation de miroir, course à dos de flut-flut, partie de pèche...)

Bande son : 19/20 : Les musiques ne sont pas très présentes dans le jeu, mais les bruitages sont convaincant. Quant-aux doubleurs français, Naughty Dog a recruté des voix très connue dans l'hexagone, qui savent doubler correctement les personnages en fonction de leurs caractère ou leur humeur.

Note générale : 16/20 : Prenons le jeu en 2011, et mettons les graphismes de coté, ce jeu est excellent. Certains jeux de plateforme 3D n'ont toujours pas ce petit truc en plus qui vous accrochera à votre manette. Jak and Daxter a su s'imposer par ses phases de jeux qui ne sont pas redondantes et par son univers riche en créatures et en personnages attachants. Il est dommage que l'univers des volets suivants se soient assombris et que le personnage de Jak soit devenu de plus en plus "dark".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxvideo.allgoo.net
 
Jak and Daxter : The Precursor Legacy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde du Jeu video :: Tests :: Playstation 2-
Sauter vers: